Séminaires

Les 9 et 10 octobre 2021 à Marseille, à l’invitation de Vincent, instructeur de Systema – Belle de Mai – Marseille. Le séminaire portera sur la triple relation fondatrice de l’humanité, relation qui trouve à s’exprimer aussi dans le cadre de la pratique martiale : Donner, recevoir, rendre. Nous verrons comment donner, recevoir et rendre les coups, bien sûr, la tension aussi, mais également  les conseils et remarques qui permettent de progresser. Renseignements et inscriptions auprès de l’organisateur.


Le 27 novembre 2021 à Paris, à la Maison des Métallos, dans le cadre de la résidence de Chloé Moglia. Information et inscription sur le site de la Maison des Métallos.


Les 22 et 23 janvier 2022 à Paris où il s’agira de prendre l’initiative, malgré la peur, l’indécision ou cette malheureuse habitude, parfois entretenue au sein des cours de systema, d’être celui ou celle qui répond, qui riposte, bref qui agit en second. C’est que l’on apprend d’abord, en systema, à se défendre sans dommage, c’est-à-dire à subir l’attaque sans y succomber. Mais il faut bien, tout ou tard, apprendre aussi à agir d’emblée ou, pour le dire autrement, à répondre à la question avant qu’elle soit explicite. Le séminaire aura lieu au 57, rue Étienne Marcel 93100 Montreuil, de 10h à 17h le samedi comme le dimanche, avec une pause vers 13h. 40 euros une journée, 60 euros les deux. Renseignements et inscriptions : agora.association75020@gmail.com.


Les 26 et 27 mars 2022 à Caen, à l’invitation de Systema Budo Caen, pour un Retour aux sources. Les sources de mon propre apprentissage, d’abord, car voilà dix ans que j’ai effectué mon premier séjour à Toronto, après deux années de préparation parisienne. Nous reviendrons sur les exercices de l’époque (dont certains sont passés de mode) tels que je les appréhendais alors et tels que je les comprends maintenant. Les sources du systema, ensuite, en tout cas la façon dont je sais que Vladimir Vasiliev s’est entraîné dans les années 1980, et Konstantin Komarov à la fin des années 1990 – et ce qu’ils m’en ont transmis. 


Du 26 au 29 mai 2022 à Marseille, à l’invitation de Vincent, instructeur de Systema – Belle de Mai – Marseille, nous prendrons quatre jours pour explorer en tous sens le labyrinthe que forme le Systema. Labyrinthique, le Systema l’est d’abord d’être circulaire (comme tous les systèmes), de devoir être parcouru au moins une première fois pour que l’on se dise, revenant forcément au point de départ : c’était donc ça ? Voire : ce n’était donc que ça ? Labyrinthique, le Systema l’est aussi bien sûr en ce qu’il nous perd, un même exercice pouvant servir plusieurs fins, ou au contraire une seule et même fin pouvant être atteinte par plusieurs exercices – comme ce chemin qui nous mène à plusieurs endroits du labyrinthe, ou à l’inverse cet unique endroit auquel plusieurs chemins reviennent. Et, comme on s’y perd, il n’est pas rare qu’on s’en agace : c’est pénible, de rester bloqué. Mais on peut aussi le prendre en bonne part, et se réjouir de découvrir un nouveau chemin, une nouvelle manière de revenir au même endroit, certes, mais un même endroit que l’on redécouvre de l’aborder par un angle que l’on ne connaissait pas. Voilà donc ce que nous ferons pendant ces quatre jours : découvrir certaines parties su Systema que nous ne connaissons pas encore (le labyrinthe est vaste) et redécouvrir, en les abordant différemment, celles que nous pensions bien connaître.