Instructeurs

Au Systema, il n’y a ni ceintures, ni passages de grades.

Chacun peut, si aucun enseignement officiel n’est dispensé près de chez lui ou, tout simplement, pour s’entraîner plus régulièrement, créer un groupe de travail, avec l’accord de l’un des deux fondateurs de notre style, Mikhail Ryabko ou Vladimir Vasiliev. C’est ainsi que naissent la plupart des écoles.

On peut commencer à enseigner officiellement avec le statut d’instructeur en apprentissage (instructor in training), statut délivré par Vladimir Vasiliev ou Mikhail Ryabko et renouvelable tous les ans.

Si l’un de nos deux fondateurs en prend la décision, il est enfin possible d’acquérir le statut d’instructeur (full instructor). Ce statut est également renouvelable tous les ans.


Les instructeurs de notre école :

Aziz : Après quelques entraînements dans différents styles de combat, un ami me recommande le Systema. Il m’en expose les principes et m’en montre l’efficacité. Piqué dans ma curiosité, je participe en juillet 2009 à mon premier séminaire auprès de Jérôme Kadian. Depuis lors, je n’ai pas cessé de m’entraîner. J’ai multiplié les séminaires et les séjours prolongés auprès des meilleurs instructeurs, notamment à Toronto, dans l’école de Vladimir Vasiliev. Celui-ci m’a donné le titre d’instructeur en apprentissage en avril 2012, puis celui d’instructeur en avril 2013.

Brunette : J’ai pratiqué divers arts martiaux depuis mon enfance, notamment le Nihon Taï Jitsu, art dans lequel j’ai obtenu une ceinture noire. J’ai découvert le Systema en 2011 et j’ai été certifiée instructeur en apprentissage par Vladimir Vasiliev au printemps 2015.

Vianney : Éducateur dans un établissement médico-social, je suis arrivé au Systema par curiosité à l’automne 2011. J’ai été séduit par la pédagogie innovante, la liberté proposée durant les cours, l’épanouissement personnel ressenti grâce à la pratique, mais aussi par un système de combat aux ressources inépuisables. Lors d’un voyage à Toronto au printemps 2017, j’ai pu étayer ma connaissance du Systema et obtenir ma certification d’instructeur en apprentissage auprès de Vladimir Vasiliev. J’ai aussi pu découvrir l’enseignement du Systema chez les plus jeunes en suivant les cours d’Emmanuel Manolakakis.

Micka : J’ai pratiqué la boxe très tôt, en expérimentant plusieurs styles, mais surtout la savate. En 2007, j’ai eu l’opportunité d’essayer plusieurs approches de techniques du mouvement à travers la danse. En 2013, ma découverte du Systema réunit ces deux périodes – trouvant dans cet art martial une discipline complète, je décide de m’y astreindre sérieusement. En 2017, après un séjour de six mois à Toronto, je reçois le certificat d’instructeur en apprentissage.